Point cardinal de Léonor de Récondo ou le courage d’être soi

Article : Point cardinal de Léonor de Récondo ou le courage d’être soi
16 janvier 2020

Point cardinal de Léonor de Récondo ou le courage d’être soi

J’ai longtemps cru qu’être père me suffirait pour rester homme. C’est avec ce genre de certitudes que j’ai écrasé la femme dedans.

p. 157

Je suis dans une impasse. Comment réunir ma peau d’homme avec la femme que je suis à l’intérieur, ses formes, son esprit, ses désirs ? […] Si je ne me suis jamais senti homme, je me suis toujours senti père.

p. 82, 88

N’est pas femme qui veut ! Ni une affaire de corps ou de cœur, la féminité autant que la masculinité est surtout et avant tout une conception, mieux encore une construction. C’est dans la représentation que l’on se fait de soi ou de l’autre que peut se définir et appréhender l’autre. L’affaire ne semble pas être du tout simple. Ce n’est pas toujours une question de pile ou face. Entre le blanc et le noir, le jour et la nuit, il y a les nuances…

Point Cardinal de Léonor de Récondo est un roman crucial et osé qui vient à remettre les pendules à l’heure sur la perception de l’être et les différentes manières d’être soi et d’exister au monde. Véritable interrogation sur l’identité (sexuelle), les rapports avec son corps et les multiples façons de l’habiter, le livre aborde, dans un langage dépouillé de clichés, cette question sensible et fragile sans langue de bois.

Un homme, Laurent, marié depuis tantôt 20 ans et père de deux enfants, supporte mal sa masculinité. En lui sommeille une femme, Mathilda. Tous les week-ends, il se travestit, rejoint Cynthia et ses amies du Zanzibar pour danser sa vie. Tout se passe ainsi jusqu’au jour où il se décide en plein diner avec sa famille, à mettre sa peau sur la table.

Point Cardinal est un roman délicat, touchant et bouleversant qui traite, avec tact, sans fards, de l’identité sexuelle, du courage d’être soi, peu importe les conséquences. Laurent, tantôt Mathilda, est un homme fort courageux, ou plutôt une femme forte et courageuse, tenace, animée d’une grande détermination. Devenir ce qu’on a toujours été demande un grand investissement et une grande responsabilité. Et c’est ce que Laurent a compris qui fait qu’il s’est attelé à devenir Lauren, cette femme qu’il a toujours été dès son jeune âge.

À lire ce roman, on ne peut cesser de s’interroger sur sa véritable nature ou sa nature profonde.

Combien de temps faut-il pour être soi-même ?

p. 154

Cette question posée par Laurent dans sa lettre à son amie et son coach Cynthia est au cœur du roman. Il suffit de suivre son parcours – jusqu’à sa transition – pour se convaincre à l’idée qu’on n’est jamais soi-même ou ne se connaît jamais totalement.

Paru d’abord en 2017 chez Sabine Wespieser, Point Cardinal a été réédité chez Points la même année. Il est paru chez LEGS ÉDITION le 5 août 2019 à Port-au-Prince.

Dieulermesson Petit Frère

Partagez

Commentaires